En février s’est déroulé le premier ship-it-day d’Alma. En bref, 24 heures pour réaliser des projets créatifs en petites équipes transverses. Retour sur ce moment un peu spécial.

 

Ship-it-day : le principe

Le ship-it-day est inspiré des hackathons ou des concours d’innovation. A Alma nous avons voulu lui donner une coloration un peu spéciale : l’objectif premier était de réaliser quelque chose avec des collègues avec qui l’on n’a pas l’habitude de travailler.

Parce que nous sommes organisés en scopettes qui ont des activités très différentes, nous ne nous côtoyons pas forcément souvent : travailler à un projet commun avec des personnes d’autres équipes permet de se connaître et de s’apprécier. C’est aussi l’opportunité de faire surgir des idées innovantes.

Notre ship-it-day, c’était donc 24 heures pendant lesquelles réaliser un projet en petits groupes mélangeant différents départements. Seule contrainte : avoir réalisé concrètement quelque chose à la fin du temps imparti. Les projets pouvaient ainsi être connexes à nos métiers ou toucher à tout autre chose lié à la vie d’Alma. Nous sommes partis de ce qui nous frustre au quotidien pour l’améliorer, de nos envies d’aménager nos locaux pour les rendre plus conviviaux et de nos idées de créer de nouveaux produits.

 

 

C’est parti !

1_tableaux-final

 

La veille au soir de notre Assemblée Générale, le ship-it-day est lancé. Les équipes se mettent en place autour des idées qui ont été proposées depuis un mois sur les tableaux des projets. 20 projets ont été sélectionnés parmi les 110 proposés.

 

 

2_reflexion-final

 

 

Les équipes se répartissent partout dans Alma. Tous ces conciliabules nocturnes donnent l’impression que de multiples opérations commando se préparent.

 

 

L’équipe des fresques se lance directement dans la réalisation : il faudra du temps entre les couches ! Les peintres se relaieront pendant les 24 heures.

 

 

 

Une partie de ping-pong-de-minuit, rien de tel pour rester éveillés. Certains vont travailler sur leur projet jusqu’à l’aube…

matin

 

 

 

 

Il est 9h : le ship-it-day retrouve la majorité de ses participants. Ceux qui ont passé la nuit sur place émergent.

 

 

 

 

Le montage de l’imprimante 3D se termine, il ne reste plus qu’à la calibrer. Elle va pouvoir se mettre au travail pour imprimer des mini-trophées.

arcade

 

 

 

 

Sciage, peinture, programmation, connexion : il y a beaucoup à faire pour réaliser la borne d’arcade. Pas sûr qu’elle soit prête à temps !

 

 

 

appli-hopital

 

 

L’avancement de tous les projets n’est pas aussi visible. La conception de tableaux de bords économiques interactifs ou le prototype d’application de gestion du temps d’attente à l’hôpital n’en progresse pas moins !

 

 

 

 

Le casque de réalité virtuelle est en place. Il permet de voyager dans l’espace, mais aussi de s’immerger dans les cellules robotisées que nos logiciels pilotent.

 

En coulisses

icon_seed

L’idée du projet a germé il y a un an environ, dans le cadre d’un appel à proposition autour de l’animation de notre vie coopérative. Quelques personnes ont affiné l’idée et le Conseil d’Administration l’a ensuite validée.

 

icon_team

Une équipe-pilote de 6 personnes coordonne le projet depuis cet été pour définir les règles, penser la sélection des projets, organiser le jour J et surtout s’assurer que ce soit enrichissant pour tous.

 

icon_table
Les tableaux des projets ont ouvert un mois avant le ship-it-day. Pour permettre la participation de nos sites distants, ils étaient synchronisés sur tableau en ligne.

 

 

Qu’est-ce qu’on en retient ?

«  Un chouette moment collectif, les almatiens se sont prêtés au jeu, ont réalisé ensemble, une belle réussite ! »

 

«  Très impressionné par les projets réalisés. »

 

« Je n’étais pas forcément motivée au tout début et finalement presque tout le monde s’y est mis ! »

 

« Superbe moment collaboratif, transverse et créatif. »

 

 

 

Ship-it-day : encore un anglicisme incompréhensible ? Oui, essayez donc de le traduire : « le jour du décollage », « le jour de La Poste » ? Le mot vient d’Atlassian, où il était appelé « Fedex-day » mettant l’accent sur la livraison en 24h, avant d’être renommé plus génériquement en « ship-it-day ».